PARTAGER

L’opération Eurobond, lancé avant-hier par le Sénégal dans les locaux de la Banque Rothschild à Paris et qui a été sanctionnée positivement, n’a pas laissé le président de la République indifférent. A preuve, en réunion de Conseil des ministres hier, Macky Sall a adressé «ses félicitations au gouvernement, au ministre de l’Economie, des finances et du plan, au ministre du Budget et à leurs collaborateurs pour le succès de l’émission d’obligations souveraines appelées Eurobond sur le marché financier». Les performances ainsi réalisées, déclare le chef de l’Etat, «viennent plébisciter le Sénégal et témoigner de la confiance des marchés financiers en termes d’appréciation positive de notre trajectoire consolidée de croissance, de nos perspectives macroéconomiques, mais également en termes de qualité renforcée de la signature du Sénégal».
Embouchant la même trompette, le Premier ministre a quant à lui adressé «au chef de l’Etat, les félicitations du gouvernement pour la qualité de sa gouvernance économique et financière ainsi que la pertinence de sa vision exprimée à travers le Pse, qui ont permis le relèvement significatif de la qualité de la signature du Sénégal sur le marché financier international depuis 2012». Il a indiqué en outre, selon le communiqué du Conseil des ministres, «que le succès de de l’émission de l’Eurobond 2018 avec des maturités allant jusqu’à 30 ans en témoigne éloquemment».
Le Sénégal a levé plus de 2 milliards de dollars américains (environ 1200 milliards de francs Cfa) d’emprunt, notamment sur une durée de 30 ans. Cette levée, expliquent les collaborateurs du ministre de l’Economie, des finances et du plan, Amadou Ba, «a été réalisée au moyen de deux tranches inaugurales : l’une d’1 milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre d’1 milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75%».

dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here