PARTAGER

L’Opération Karangué de la Gendarmerie nationale engagée ce week-end, avec la mobilisation de 600 pandores sur toute l’étendue de la Circonscription de la légion Ouest, a porté ses fruits : elle a permis d’interpeller 658 personnes pour, entre autres, défaut de carte nationale d’identité, pour détention et usage de chanvre Indien, ivresse publique et manifeste, vagabondage, défaut d’assurance, défaut de permis. Elle a aussi contrôlé 838 véhicules dont 96 ont été  immobilisés ainsi que des motos. Selon le communiqué de la Division communication de la Gendarmerie nationale, 2 millions 128 mille F Cfa d’amende forfaitaire ont été perçues. Pourquoi cette opération ? «C’est pour renforcer son dispositif et multiplier les actions pour éradiquer le sentiment d’insécurité qui commence à s’installer au sein de la population. Ce sentiment s’explique par une recrudescence des agressions ayant occasionné plusieurs morts mais aussi une série de braquage notée récemment qui a exacerbé ce sentiment. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’opération d’envergure de ce week-end. Il s’agit pour nous de dissiper la peur au sein de la population, restaurer le capital confiance investi sur les Forces de sécurité et garantir l’ordre et la tranquillité publique des citoyens», explique la gendarmerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here