PARTAGER

A l’image de son leader, Macky Sall, le Réseau des universitaires républicains (Rur) condamne le coup d’Etat contre Ibrahima Boubacar Keïta. Cette «structure d’alerte, de veille et de contribution» du parti au pouvoir appelle à la «libération immédiate et sans conditions des personnes arrêtées et un retour à l’ordre constitutionnel dans ce pays voisin en proie à la menace terroriste et aux violences communautaires, préjudiciables aux impératifs de paix et de sécurité dans le Sahel». Coordonné par le Professeur Moussa Baldé, le Rur «encourage» la Cedeao à poursuivre sa médiation et salue le «leadership et l’humanisme du Président Macky Sall à travers ses amendements aux sanctions relatives à l’approvisionnement en denrées de première nécessité, en produits pétroliers et en produits pharmaceutiques de la République du Mali».
Par ailleurs, à dix jours de la reprise des enseignements-ap­pren­tissages dans le Supé­rieur, le ministre de l’Agriculture et ses camarades invitent les autorités et l’ensemble de la communauté universitaire à «prendre toutes les mesures idoines» pour une sécurité sanitaire. Ils constatent, en effet, avec «regret», l’accroissement des cas communautaires des malades du virus en dépit de la riposte «pertinente, précoce et vigoureuse» impulsée par le chef de l’Etat. Les universitaires de l’Apr se réjouissent également du démarrage «satisfaisant» des examens pour les classes de Cm2 et l’épreuve de philosophie au Baccalauréat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here