PARTAGER

Le gouvernement angolais s’est dit en désaccord avec la décision de la Fédération angolaise de basketball de se porter candidate à l’organisation de la 29e édition de l’Afrobasket masculin 2017, suite au désistement du Congo, initialement désigné pour abriter cette compétition, a appris l’Aps mercredi de source officielle angolaise.
«Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement de l’Angola n’assume pas cette décision» ayant amené la Fiba-Afrique à confier l’organisation de l’Afrobasket 2017 à l’Angola, par le biais de la Fédération angolaise, a déclaré le ministre angolais de la Jeunesse et des sports, Albino de Conceiçao, dans des propos rapportés par Tpa, la Télévision publique angolaise. «Nous sommes à une année d’élections, et il existe d’autres priorités. Jusqu’aujourd’hui, le gouvernement de l’Angola n’approuve pas la candidature de la Fédération angolaise de basketball d’abriter cette compétition», a-t-il dit. L’Angola a été désignée pays hôte de la compétition après le désistement du Congo, dont le gouvernement a invoqué des raisons économiques liées au coût de l’organisation. Selon le ministre angolais des Sports, «l’organisation d’un événement de ce type, requiert l’approbation des autorités étatiques et entités gouvernementales. Elle présuppose la prise en compte de plusieurs facteurs liés à l’organisation comme l’hébergement, le transport et la sécurité des délégations».
Prévu dans 4 mois, l’Afro­basket 2017 pourrait ne pas se tenir pour une quatrième fois en Angola, le budget lié notamment à l’accueil d’une telle compétition n’étant pas prévu, a pour sa part signalé le Secrétaire général du Comité paralympique angolais. «Il s’agit d’une compétition internationale dont les dépenses n’ont pas été prévues dans le budget général de l’Etat. C’est une compétition qui, si elle est organisée par l’Angola, est portée par le nom du pays», a fait valoir Antonio Da Luz. La Fédération angolaise de basketball, qui a porté la candidature du pays pour se substituer au Congo, n’a pas encore réagi à cette position réitérée à travers ces sorties officielles. Deux autres pays, à savoir l’Egypte et la Tunisie, avaient fait acte de candidature pour abriter la compétition, après l’annonce du retrait de la candidature congolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here