PARTAGER

En conférence de presse hier à la Place du Souvenir, le groupe Bidew bu bess a informé que leur «4ème album va sortir sous peu de temps». A en croire Baidy Sall, ce sera avant le début de l’été. L’album sera baptisé: Unité nationale. En attendant, deux singles vont sortir courant avril. Il s’agit de : Unité nationale, et Foula ak Fayda.  Promouvoir le civisme et la citoyenneté autour du drapeau national, c’est également l’objectif du Festival Vert jaune rouge qu’organise le groupe Bedew bu bess et qui aura lieu du 7 au 8 avril à la place du Souvenir. Deuxième édition du genre, cet évènement a pour thème : Linu bokk (Ndlr, ce qu’on a en commun en wolof). Organisé par le groupe Bidew bou bess, Vert jaune rouge se veut une représentation de toutes les composantes du pays. La fanfare militaire lancera les festivités vendredi. Ensuite, seront inaugurés les stands citoyens et de promotion des produits locaux. Cette foire qui expose une diversité de produits alimentaires cultivés au Sénégal, va  durer 2 jours. «L’agriculture développe un pays s’il est bien encadré. On veut réunir toutes les composantes du Sénégal pour cette cause. C’est notre participation citoyenne à la marche du pays», a dit Baidy Sall (Ndlr, membre du groupe Bedew Bu bess), pour expliquer l’objectif de cette foire. «Il est important de s’engager. Mais cet engagement n’est pas que politique. On est des nationalistes ouverts. Avec notre musique, on porte le combat», a-t-il ajouté.
Pour les besoins de ce festival, le Dr Massamba Mbaye animera un panel, sur le thème du Cousinage, une ressource pour animer notre démocratie. Un concert avec des artistes traditionnels et un ballet viendront clôturer la première journée. Et, le samedi 8 avril, une série de projections de films est prévue à la place du Souvenir. Il y aura également deux panels évoquant l’apatridie et l’agro-écologie et qui seront animés respectivement par le Haut conseil des réfugiés (Hcr) et Enda Pronat. Un défilé de la diversité culturelle du Sénégal suivra. Plus tard dans la soirée, des artistes passeront à tour de rôle discourir sur la citoyenneté. «Ce festival est en quelque sorte le prolongement de la fête du 4 avril. On a vu des défilés militaires et civiques et pas culturels. C’est pourquoi nous avons inclus ce défilé», informe Baidy Sall. Le Festival Vert jaune rouge sera clôturé samedi par un concert en live avec des artistes de tout genre. «La première édition a été comme une phase pilote. Il fallait exister d’abord et maintenant on cherche à inscrire ce festival dans l’agenda culturel et pourquoi pas dans l’agenda républicain», a dit Baidy qui a pris conscience «qu’on n’est pas des pros dans l’organisation mais cette année une grand télévision assurera le son et la lumière. Un de nos partenaires va fournir le matériel».
A la première édition, des manquements ont été notés dans l’organisation du concert de clôture. Pour cette année, le mot d’ordre est d’après Baidy : «de venir avec le drapeau national, le symbole de ce qui nous lie».  
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here