PARTAGER

A  moins de quinze jours du Magal 2019, prévu le 17 octobre prochain, une réunion préparatoire s’est tenue au ministère de l’Intérieur. Présidée par Aly Ngouille Ndiaye et Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du Khalife général des mourides, qui a répertorié les différentes mesures à prendre pour assurer un bon Magal aux 5 millions de pèlerins, qui séjourneront dans la cité religieuse, la réunion a permis aussi d’identifier les derniers impairs qui pourraient perturber l’organisation de cet important rendez-vous cultuel. Soulignant que ce Magal coïncide avec l’hivernage avec des inondations, rendant très compliquée son organisation, le ministre de l’Intérieur a vu les membres du Comité d’organisation faire état de leurs préoccupations pour une distribution de l’eau devenue une denrée rare à Touba ces derniers temps. «La capacité de la station de Kadd Blodji est dépassée  avant le Magal», alerte le maire de Touba. Parallèlement, l’Etat a prévu plus d’une centaine de camions citernes «pour assurer correctement la couverture en eau potable». Prônant que les branchements soient faits par des personnes qualifiées, le ministre de l’Intérieur souligne que «d’ici le Magal on aura la possibilité de faire fonctionner les 29 forages». En phase avec le Comité d’organisation, le ministre Aly Ngouille Ndiaye a demandé au Directeur général de l’Ofor une reconstruction de l’ensemble du réseau. Cela ne rassure guère les membres du Comité d’organisation, «qui restent toujours inquiets par rapport à ce problème, qui persiste, en demandant qu’un diagnostic approfondi soit fait pour couper le mal par la racine». En outre, le ministre de l’Intérieur a demandé à ce que les opérations de pompage des eaux pluviales soient effectuées en prenant en compte les informations météo.
Par ailleurs, la Senelec a investi 6 milliards pour renouveler le réseau électrique de la cité religieuse où 150 techniciens seront déployés pour parer à toute éventualité pour mettre hors délestage Touba où 5 millions de pèlerins sont attendus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here