PARTAGER

La Brigade des moeurs de la Sûreté urbaine de Dakar a interpellé et placé en garde à vue, entre mercredi et jeudi, 11 personnes dont 9 mineurs qui seraient impliquées dans une affaire de vidéos pornographiques.

Après avoir interpellé mercredi, un garçon considéré comme le premier maillon de la chaîne du scandale, la Brigade des moeurs a arrêté 10 autres personnes dont 4 filles présumées actrices des partouze et les 2 gérants des appartements sis aux Maristes et à Sacré Cœur où se serait déroulées la scène.

Ils seront tous acheminés dans les locaux de la Sûreté urbaine de Dakar pour les besoins de l’enquête en cours. Selon les informations de L’Observateur, ils infractions visées à leur encontre vont des « actes de pornographie de mineurs à la corruption de mineures, en passant par la diffusion d’images à caractère pornographiques, l’incitation à la débauche, entre autres délits ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here