PARTAGER

Alors qu’une menace pèse sur l’orientation des nouveaux bacheliers dans les établissements d’enseignement supérieur privé à cause d’une créance de plusieurs milliards, le chef de l’Etat essaie d’apaiser les craintes. En Conseil des ministres hier, Macky Sall a invité le «gouvernement à prendre toutes les dispositions administratives, techniques, budgétaires et financières requises, en vue d’assurer une bonne année scolaire et universitaire, sur toute l’étendue du territoire national».
Par ailleurs, il rappelle à ses collaborateurs, «l’impératif de veiller au respect des différents accords conclus avec les organisations syndicales d’enseignants ainsi qu’à l’orientation adéquate des nouveaux bacheliers dans nos établissements universitaires en fonction des critères académiques définis». Au final, il a exhorté «le Premier ministre à suivre à l’application effective des mesures volontaristes qu’il a prises en faveur des enseignants et des étudiants, afin d’améliorer significativement les conditions sociales et d’études dans la sphère universitaire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here