PARTAGER

En Ouganda, les députés suppriment la limite d’âge de 75 ans pour être candidat à la Présidentielle. L’opposition craignait que la suppression de la limite d’âge pour les candidats à la Présidentielle n’ouvre la voie à Yoweri Museveni «pour devenir Président à vie».
L’examen du projet s’est déroulé dans un climat particulièrement tendu. Le projet de loi, très controversé, a été adopté par 315 voix contre 62, et deux abstentions, à l’issue de trois jours de débats qui ont tourné au pugilat, avant que des députés de l’opposition, scandalisés par le projet de réforme, ne soient évacués manu militari du Parle­ment. L’opposition a dénoncé la présence des militaires au Parlement, une information dé­mentie par le pouvoir qui parle plutôt de policiers déployés pour assurer la sécurité.
Le Président Yoweri Museveni dirige l’Ouganda depuis 1986 et peut donc se représenter à la Présidentielle de 2021. Il aura alors 77 ans alors que la Cons­titution, dans sa forme actuelle, limite à 75 ans l’âge des candidats à la présidentielle.
Bbc/Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here