PARTAGER

«Le Khalife général des Tidianes nous a dit qu’il ne soutient aucun candidat à la prochaine Présidentielle.» C’est la déclaration faite par Oumar Sarr après son entretien à huis clos avec Serigne Mbaye Sy Mansour. Ce dernier, recevant Me Madické Niang, il y a quelques semaines, avait sermonné Me Wade, lui demandant de se consacrer à Dieu et de quitter l’arène politique. «Il (le khalife) nous a dit qu’il travaille pour l’islam. Et dans la matière politique, il n’a pas le droit de prendre position. Il se doit uniquement de prier pour que la paix règne au Sénégal, et qu’en tant que Khalife général des tidianes, il prie pour tout le monde. Il va juste prier pour que le prochain Président soit un leader qui s’occupe des préoccupations des Sénégalais», rapporte le coordonnateur adjoint du Pds qui conduisait une délégation de son parti à l’occasion de la célébration du Maou­loud.
Oumar Sarr s’est par ailleurs prononcé sur la décision du Comité des droits de l’Homme de l’Onu sur l’affaire Karim Wade. «C’est une décision qui prouve que nous avions raison que Macky Sall voulait empêcher la candidature de Karim Meïssa Wade. L’Onu nous a totalement donné raison. Nous pensons que le gouvernement du Sénégal doit obtempérer et mettre en œuvre dans les jours à venir des décisions allant dans le sens de l’annulation des décisions prises par la Crei concernant notre candidat Karim Meïssa Wade », a-t-il ajouté. Non sans annoncer de «grandes actions» que son parti va mener dans les prochains jours pour préparer le retour des Wade.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here