PARTAGER

Le maire de Gueule Tapée-Fass-Colobane ne doute pas une seule fois de la victoire du candidat de la coalition Benno bokk yaakaar. «A 17h, nous allons commencer à jubiler ici», a déclaré Ousmane Ndoye. Selon lui, parmi les 4 candidats, personne ne peut se mesurer à Macky Sall. «Ils sont là en train de se bagarrer pour leurs intérêts personnels», constate celui qui était élu sous la bannière de Taxawu Dakar en 2014 et qui a rejoint Bby. Il dit fonder sa conviction sur le travail qu’ils ont abattu dans sa commune qui était pourtant «minée par des problèmes internes». Mais aujourd’hui, il minimise. «En vérité, il n’y a jamais eu de mésentente. Il y avait eu de l’incompréhension. On a agi en responsables et on a regroupé toutes les tendances pour mettre en place un comité électoral depuis le 10 janvier, donc bien avant même la circulaire du président de notre coalition», a expliqué M. Ndoye.
Selon lui, à Gueule Tapée-Fass-Colobane, il y a une «détermination» et un «engagement» pour la réélection de Macky Sall au soir du 24 février. Ce, après avoir récupéré «tous les frustrés». «Toute modestie mise à part, il y a une confiance qui règne», ajoute-t-il. Autre démarche qui lui permet de nourrir l’espoir de voir son candidat réélu, c’est la stratégie du porte-à-porte recommandée par le chef de l’Etat. «Aujourd’hui, nous avons fait le tour de beaucoup de maisons et je crois que nous avons réussi de grands coups. Je suis absolument satisfait de ce que j’ai vu et nous allons intensifier la politique de la proximité», souligne-t-il. Le maire annonce avoir mis en place des «soldats de l’émergence», une idée qu’il a sortie lors du Référendum. «Ils ont pour mission de sillonner tous les matins les maisons pour expliquer les réalisations de notre candidat et son programme pour son second mandat. Et le soir, nous organisons des thé-débats autour des questions posées dans le quartier qui a été visité le matin», développe Ousmane Ndoye.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here