PARTAGER

Les craintes d’affrontements entre des militants pro-Sonko et ceux de Macky Sall se sont dissipées hier. Et le leader de Pastef a tenu son meeting au stade municipal Néma de Ziguinchor plein à craquer. Le candidat de la coalition SonkoPrésident a demandé aux jeunes surtout d’aller retirer leurs cartes et de voter massivement pour lui. Sonko attend de Ziguinchor le meilleur score de toutes les régions du pays. «Je veux que Ziguinchor soit en tête avec 85%», dit-il. Il n’a pas manqué de tirer sur le candidat sortant qui était lui aussi dans la capitale régionale. «Macky Sall n’a rien fait en Casamance. Il ne fait que vous leurrer. Même le pont de Farafegny appartient à la Gambie. Alors, réveillez-vous et n’écoutez pas ses promesses», a-t-il indiqué.
Le candidat de la coalition SonkoPrésident s’est, en outre, engagé à offrir de «meilleures conditions de vie» aux populations du Sud. Il veut, dit-il, faire de la Casamance «un véritable hub commercial et financier régional» par la modernisation des marchés et leur transformation en «lieux d’affaires» qui vont servir les pays limitrophes. Sonko a aussi promis des infrastructures routières de qualité vers Banjul et d’offrir au pont de Ziguinchor une dimension digne des standards internationaux. De plus, il s’engage à construire un centre d’excellence pour l’éducation et la santé et à développer le tourisme médical.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here