PARTAGER

Le paysage littéraire sénégalais vient de s’enrichir d’un nouveau livre. «Paroles de Thione Ballago Seck, un poète inspiré et prolifique», est écrit par la plume culturelle et désormais auteur, Fadel Lô. Le livre revient sur l’œuvre musicale et le riche répertoire du leader du «Raam daan» qui en plus de 40 ans de carrière, fait partie des pierres angulaires de la musique sénégalaise.

Ecrit en 160 pages et scindé en 6 chapitres, Paroles de Thione Ballago Seck, un poète inspiré et prolifique, retrace l’histoire musicale de Thione Seck qui, après plus de 40 ans de présence dans le paysage musical sénégalais, s’est illustré de fort belle manière à travers la qualité et le contenu de ses chansons. Préfacier de ce livre, il est clair pour Ibrahima Wane, qu’une telle œuvre valait la peine d’être réinvestie, mieux, reversée dans des supports susceptibles d’amplifier ses échos. Aux yeux de l’universitaire, le mérite de l’auteur réside justement dans le fait même qu’il se propose de restituer ce fonds musical, d’en ressortir l’homogénéité et d’éclairer sur les ressorts de la création artistique. Ce, après avoir, pendant plusieurs années, raconté au quotidien des concerts, commenté des albums au fil de leur parution et interviewé l’artiste au cours de divers événements.
Pour l’auteur, le projet de fixer la parole d’un artiste dans un livre, n’a pas été une activité tout à fait ludique. Bien au contraire, comme il le souligne dans son avant-propos et face aux journalistes, ça lui a pris 2 ans. «Cette exaltante tâche m’a paru gigantesque au départ. Mais avec le temps et la volonté affichée par le principal concerné, j’ai pris sur moi le pari de m’atteler à la rédaction de cet ouvrage. Un travail de recherche et de rédaction qui n’a pas été de tout repos, car il a fallu procéder par étape et faire des recoupements. Il a fallu attendre deux longues années avant de finaliser ce projet», note-t-il précisant avoir commencé à écrire le manuscrit en fin 2010.
Loin d’être une biographie du musicien, le livre Paroles de Thione Ballago Seck, un poète inspiré et prolifique, est plutôt, selon son auteur, une plongée dans les beaux textes de l’artiste qui a su s’imposer au forceps, malgré les nombreux écueils qui ont jalonné sa longue marche vers le succès. Pour le journaliste et écrivain, il s’agit donc d’une contribution visant à expliquer un tant soit peu, l’univers poétique si particulier de Thione que d’aucuns considèrent comme l’un des paroliers les plus féconds de sa génération.

Thione Seck, «un humaniste»
Fadel Lô fixe d’emblée son lecteur en présentant brièvement dans le premier chapitre intitulé «Le griot des temps modernes», le personnage principal de son livre. Partant de sa naissance le 12 mars 1955, en passant par ses parents, son enfance à Pikine jusqu’à ses débuts dans la musique. M. Lô campe le décor et rappelle par la même occasion ce qui a poussé le jeune Thione vers la musique. Nous sommes «au début des années 1970. Des artistes de renom faisaient la pluie et le beau temps», note-t-il, citant entre autres des vedettes comme Ndiaye Lô Ndiaye, Mada Thiam, le saxophoniste Bira Guèye. Baignant dans cet univers où régnait une grande effervescence musicale, de jockey occasionnel, Thione se laissera tenter par la musique. Et lors d’une prestation, il se fera découvrir par Abdoulaye Mboup, son mentor qui, plus tard, le prendra sous son aile non sans convaincre le père du jeune Thione alors âgé de 15 ans.
De son passage au Star band à l’Orchestra baobab, à la sortie en 1975 de son premier morceau Sëy qui connut un grand succès, à la formation de son propre orchestre le Raam Daan inspiré du mois de Ramadan (parce que créé à la veille de ce mois), Fadel Lô ne laisse rien au hasard de sa plume dans ce premier chapitre. Et dans les cinq autres qui suivront, il sera question pour le journaliste et auteur, de faire découvrir la personnalité de Thione Seck au travers de ses chansons. Et on découvre ainsi «un homme qui a un sens élevé de la famille, un homme profondément spirituel, un citoyen modèle, un amoureux inspiré, mais surtout quelqu’un de très humaniste».
Aidé dans sa tâche par le professeur d’histoire-géographie et conteur Babacar Mbaye Ndack, l’auteur se livre à une traduction en français de plusieurs chansons de l’artiste. Ballago, Yaye Boye, Pappa, Siiw, Man mi niuul, Yow, Diaga entre autres et les classe en fonction de leur appartenance au thème de la famille, de la religion, de l’amour, la citoyenneté, l’humanisme.
Peint sous les traits d’un poète inspiré et prolifique, Thione est révélé et immortalisé dans ce livre à travers ses chansons. Mais pas uniquement. Des images exposées à la fin du livre, dévoilent par ailleurs l’histoire d’un homme très attaché à la scène et à l’amitié, un homme influant et tenace. Pour Thione Seck, ce livre, dédicacé le jour même de son 64e anniversaire, est un bel hommage. Aussi invite-t-il les jeunes à s’inspirer de son parcours et à chanter des thèmes qui éduquent ou sensibilisent. «Woy bu diglewul, terewul, yeetewul, ay naxaate la» (Si une chanson n’éduque pas, ne sensibilise pas, n’éveille pas. Elle ne sert à rien), dit-il.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here