PARTAGER

Au total, 10 mille 036 kg de cocaïne ont été saisis au Port de Dakar la semaine dernière. La marchandise trouvée dans un lot de véhicules transporté par un bateau italien représente une valeur de 50 milliards de francs Cfa.

Le ministre des Finances et du budget a visité hier le périmètre d’opération de la Douane sénégalaise depuis quelques jours au môle 2 du Port autonome de Dakar (Pad). Là où 238 kg de cocaine ont été saisis dans un premier temps, et 72 heures après, 798 autres kg de drogue de la même nature. Ce qui fait une saisie record de 10 mille 036 kg de cocaïne.
«C‘est une prise importante qui dénote de la détermination résolue du Sénégal en général, mais particulièrement de nos forces de défense et de sécurité, de la douane, dans le cadre de la lutte contre la drogue», s’est réjoui hier Abdoulaye Daouda Diallo, à l’issue de la visite au môle 2 du Pad.
Sur ce théâtre d’opérations de la douane, de la police et de la gendarmerie flotte à bord de l’embarcadère le géant «Grande Nigeria», du nom du bateau italien qui a transporté le lot de véhicules contenant la drogue. Il y avait une quinzaine de véhicules dont la malle de chacune contenait des sacs de voyage où la poudre interdite était soigneusement empaquetée et rangée. Après avoir dit toute sa fierté pour la Douane sénégalaise, le ministre a encouragé ce corps à qui il promet un soutien total. «Nous travaillerons à davantage élargir notre mission en y enjoignant les autres forces qui sont concernées par cette opération de lutte contre la drogue comme la police, la gendarmerie et Interpol qui devra aussi continuer à assister nos forces dans ce travail», renseigne M. Diallo.
En termes de valeur, le total de la saisie pourrait représenter 50 milliards de francs Cfa pour notre économie, d’après les estimations du ministre. Pour lui, les Forces de l’ordre méritent la fierté et la reconnaissance de la Nation. «Nous travaillerons à davantage les outiller pour qu’elles puissent continuer à persévérer dans cet élan», a-t-il encore promis.
Les enquêtes sur ce trafic international de drogue se poursuivent. Le «Grande Nigeria», qui transportait les véhicules contenant la drogue, est en ce moment arraisonné au Pad. Selon Abdoulaye Daouda Diallo, le commandant de bord qui est Italien et deux autres personnes de nationalité allemande qui étaient dans le bateau sont arrêtés. «La marchandise provient de l’Amérique du Sud sur diverses destinations. Nous sommes en train de faire une enquête globale sur tout cela. Tous les pays impliqués dans ce trafic seront saisis et nous ferons une enquête qui nous aiderait à voir plus clair dans cette situation», a fait savoir le ministre des Finances et du budget.

Vers le retour du visa
Tout récemment, une décision a été prise d’ouvrir des bureaux de douane au niveau de toutes les frontières. Outre le constat et le dédouanement des marchandises, ces bureaux seront outillés pour davantage sécuriser le pays de tout ce qui pourrait provenir de l’extérieur. En outre, le ministère en charge de l’Economie va travailler avec ceux de l’Intérieur et de la sécurité publique, mais aussi des Affaires étrangères, pour remettre le principe du visa. «Nous constatons que c’est à partir de ce mode opératoire que nous pouvons aujourd’hui avoir certaines surprises. Nous y travaillerons», s’engage Abdoulaye Daouda Diallo.
ksonko@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here