PARTAGER

Le système scolaire est paralysé à Kolda à cause du retard du salaire du mois de décembre dont sont victimes certains de leurs collègues vacataires et contractuels. A cause de cette situation, le Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire (Saems) a observé une grève totale hier sur l’entendue du territoire régional, après un débrayage lundi. A en croire Wally Diatta, secrétaire général départemental et régional du Saems, «les autorités continuent à faire la sourde oreille face à cette question et elles font semblant de résoudre sans rien de concret». Le patron du Saems précise : «Tant que nos collègues n’entreront pas dans leurs fonds, il n’y aura pas cours dans toute la région.»
Du côté de l’Inspection d’académie, on met les bouchées doubles pour résoudre cette question qui est devenue une revendication nationale. Même si la rencontre entre les autorités académiques et le syndicat n’a pas permis de laisser entrevoir une rapide résolution de la question. Ce qui laisse croire que cette crise risque de prendre des proportions inquiétantes alors que les premières compositions se profilent à l’horizon.
A cause de ce mouvement, certains établissements publics ont annulé leurs évaluations harmonisées, faute de professeurs. Le Saems avait déjà appelé ses membres à boycotter les cours et les évaluations harmonisées ou internes dans leurs différents établissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here