PARTAGER

C’est le film malien Gwacoulou de Moïse Togo qui a remporté le Grand prix du jury du Festival Dakar court. L’œuvre de Moïse Togo est une fiction de 16 mn qui relate «la légende de la sauvegarde de la paix à travers la transformation de trois fratries de jumelles et de leur mère en trois pierres du foyer traditionnel et sa marmite ‘’le canari’’. De nos jours, ces pierres sont encore l’un des piliers de la tradition africaine en milieu bambara. Elles nous rappellent, à travers leur symbolique, le mariage et la discrétion, la fraternité et la solidarité, l’amitié et le soutien». Le film de la styliste Selly Raby Kane, Tang jer, remporte le Grand prix national Annette Mbaye d’Erneville tandis que le film Exodus de Yassine El Idrissi reçoit la Mention du jury. Larissa Ballarotti reçoit le Prix de la meilleure interprétation féminine dans Bird boy de Diogo Leite. La meilleure interprétation masculine est attribuée à Vincent Fontano dans Blaké qu’il a lui-même réalisé. Le Prix Grec/France Tv du meilleur projet de fiction court métrage revient à Babacar Hanne Dia pour son projet La pierre précieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here