PARTAGER
Ibrahima Dia et Moussa Touré au milieu.

Malgré les réaménagements imposés par l’épidémie de coronavirus, le Festival du Film africain de Louxor en Egypte s’est achevé hier par la présentation du palmarès au cours d’une conférence de presse, à la place de la cérémonie habituelle. A l’arrivée le Sénégal récolte une belle moisson avec le film de Mamadou Dia, Bamum Nafi, qui remporte le Grand prix de la Fédération internationale des critiques de cinéma (Fipresci). L’autre film sénégalais en compétition, On a le temps pour nous de Katy Lena Ndiaye, remporte le prix du meilleur long métrage documentaire. Atlantique de Mati Diop obtient le prix du meilleur long métrage. A noter que le film de la réalisatrice Laurence Attali, Tabaski, annoncé dans la compétition court métrage, a finalement été écarté par la censure du pays des pharaons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here