PARTAGER

Pape Alioune Ndiaye arrive à Istanbul avec la ferme volonté de confirmer les attentes des dirigeants de Galatasaray qui l’ont engagé pour 4 ans.
«J’avais des offres d’Angle­terre, particulièrement d’Eve­r­ton, West Ham et Newcastle mais quand l’offre de Galatasaray est arrivée, j’ai dit à mon agent de foncer. En Venant à Osmanlıspor, il y a deux ans, l’objectif était d’intégrer un grand club. Et je pense l’avoir trouvé en Galatasaray. J’intègre le plus grand club en Turquie. Je vais aider l’équipe à aller de l’avant. Peu importe la position sur le terrain. Je suis milieu défensif mais je peux remplir des rôles plus avancés. Je peux marquer et faire marquer tout en sachant que j’aime toucher le ballon sur le terrain pour le meilleur de l’équipe.»
Pape Alioune Ndiaye a été cédé à Galatasaray pour 11 millions d’euros soit un revenu annuel de 2,75 millions d’euros par saison. Une prime de 1.5 million d’euros lui sera versée s’il joue 75% des matchs du championnat, coupe nationale et compétition européenne. Ses primes de match peuvent atteindre 5000 euros par sortie.
Pour un joueur acheté il y a deux ans par Osmanlispor pour seulement 350 000 euros, en provenance l’équipe norvégienne de Bodo Glimt, c’est une nette progression.
Avec Jourdesport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here