PARTAGER

L’arène politique sénégalaise compte désormais un nouveau membre, l’Alliance des patriotes pour la justice et la solidarité (Apjs). Le nouveau parti, qui a pour credo «seul le Peuple compte», veut bâtir un Sénégal d’éthique, de bonne gouvernance et de solidarité où l’intérêt du citoyen est toujours mis en avant. Selon son président Pape Galy Sarr, qui s’exprimait lors du lancement à Thiès de ce nouveau parti politique, «à la fin de chaque mandat, le Peuple est en permanence désabusé et ses ambitions légitimes trahies. Les mêmes équipes qui l’ont déçu, repassent grâce à la mobilisation monnayée de leurs partisans inconditionnels». Il a ajouté : «De plus en plus, les politiciens sont perçus par le commun des Sénégalais, comme des hommes fascinés par les jeux de pouvoir, ne défendant que des intérêts particuliers en lieu et place des intérêts des populations.»
Ainsi Pape Galy Sarr et ses camarades entendent faire de la politique autrement. «L’Apjs se veut une nouvelle force politique transnationale qui fonde le substrat de son action sur les valeurs morales et éthiques qui ont toujours constitué, depuis l’aube de temps, l’ancrage aux vertus phare du Peuple sénégalais que sont le patriotisme, la justice et la solidarité.» Pour cela, il compte impliquer les Sénégalais «à promouvoir la solidarité humaine en tant que lien fraternel et valeur de haute portée sociale qui unit les citoyens». Il invite ainsi les Sénégalais à «incarner le comportement exemplaire d’un citoyen préoccupé exclusivement par les intérêts supérieurs de la Patrie», avant de souligner que «les efforts qui seront fournis par tous les militants de la cause juste auront pour résultat un Sénégal rebâti autour des nobles idéaux de droiture, d’équité et de transparence dans la gestion de toutes les affaires de la cité».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here