PARTAGER

Après les invectives et les rodomontades, on en revient à de meilleurs sentiments. Le gouvernement sénégalais a fini par comprendre qu’il ne pouvait pas, d’un trait de plume, modifier sa géographie, et que ses voisins seront toujours des frères, même s’ils ne sont que des faux frères. Alors, la candidature de Bathily, on la passe par pertes et profits, en attendant une belle occasion de leur rendre la monnaie de leur pièce. D’ailleurs, bientôt, à l’Uemoa et ailleurs, de bien plus sérieuses batailles s’annoncent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here