PARTAGER

Le bruit de crécelle qui résonne du Tribunal de grande instance de Mbour n’est pas ressemblant à celui, excitant, des colliers de perles entourant les reins des Diongoma sénégalaises. Non, le son des auditions des thiantacounes jugés pour le double meurtre de leurs congénères, augurerait plutôt de lendemains difficiles pour le guide spirituel de cette branche du mouridisme, Cheikh Béthio. Au fur et à mesure des auditions des présumés coupables, il serait vraiment difficile pour le sieur Béthio, de ne pas retrouver une seconde fois les cellules de la prison de Thiès ou d’ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here