PARTAGER

S’il y a quelqu’un qui va dormir tranquille pendant les années à venir, c’est bien le Président nigérien Mahamadou Issoufou. Il avait fait de la présidence de la Commission de l’Uemoa une promesse de campagne… qu’il n’avait pas pu tenir. Mais il ne voulait pas dire, «ma wakhoon wakhet», d’autant plus qu’il ne parle pas wolof. Donc, à force, il a fini par réussir à tordre le gros bras de notre Macky national. Et pour la promesse de rendre le «fauteuil» au Sénégal dans 4 ans, lui ne sera plus au pouvoir. Et son successeur pourrait donc dire : «Moko wakhoon…» Avec des conséquences que l’on pourrait imaginer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here