PARTAGER

Les enseignants de l’Alliance pour la république (Apr) souhaitent intégrer le comité de pilotage du parrainage de Benno bokk yaakar. Ils l’ont revendiqué hier à l’issue d’une formation des coordonnateurs communaux sur les techniques et approches pour parrainer un candidat, dispensée par le pôle du parrainage à la Place du Souvenir.
Ceci pour mieux se sentir dans la campagne afin de mieux jouer leur rôle à la réélection de Macky Sall au soir du 24 février 2019. Mieux qu’une demande, c’est une exigence des enseignants de l’Apr, si l’on en croit le coordonnateur adjoint du Réseau des enseignants de l’Apr. «Qu’on n’y soit ou pas, nous allons participer. Mais, nous exigeons d’intégrer le comité de pilotage», a dit hier Amath Suzanne Camara.
A propos de la formation reçue hier, le coordonnateur adjoint du Réseau des enseignants de l’Apr explique : «Il s’agit de voir comment remplir les fiches, éviter les doublons.» «Nous avons 552 communes, nous avons 1000 enseignants pour 500 communes. Si nous avons 5000 à 10 mille signatures par commune, on peut aller au-delà de l’objectif du président de la République», a calculé Amath Suzanne Camara. Pour lui, chaque enseignant peut avoir 100 à 200 signatures par commune. «Avec nos signatures seulement, le Président (Macky Sall) peut aller valablement déposer sa candidature», se persuade-t-il. L’enseignant exhorte ses pairs d’éviter de faire des doublons en faisant signer ceux qui ont déjà signé ailleurs.
Quid des accusations de corruption par la coalition au pouvoir  dont le Président aurait décaissé 5 milliards de francs à cet effet ? «Nous n’avons pas vu cet argent, nous ne le sentons pas et nous ne remettons rien aux gens sur le terrain. Nous n’avons aucun apport du Président Sall pour notre formation», jure M. Kamara. Il est persuadé qu’il n’y a aucune forme de corruption ou d’achat des consciences. «C’est juste une stratégie de l’opposition pour nous dissuader, jeter le discrédit sur nous mais cela ne va rien changer», dixit le coordonnateur adjoint du Réseau des enseignants de l’Apr.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here