PARTAGER

Didier Drogba sera-t-il en mesure de se présenter à l’élection pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football (Fif) le 5 septembre ? Pour que sa candidature soit validée, l’ancienne gloire doit au préalable obtenir le parrainage d’un des cinq groupements d’intérêt reconnus par la Fif : les anciens joueurs, les arbitres, les entraîneurs, les médecins et l’Association des footballeurs ivoiriens (Afi).
Alors que les deux premiers groupes ont déjà accordé leur suffrage à un autre candidat, Sory Diabaté, l’actuel-vice-président de la Fif, Drogba misait sur le soutien de l’Afi. Mais ce n’est pas encore gagné. Au sein de l’organisme, dont Drogba est membre, les frères Yaya et Kolo Touré et Aruna Dindane le soutiennent en effet, mais ce n’est pas le cas du président de l’Afi, l’ancien Marseillais Cyril Domoraud, qui se montre favorable au candidat Idriss Diallo.

Samedi, journée décisive !
Tout va se décider samedi à l’occasion de l’Assemblée générale de l’Afi et Domoraud assure que rien n’est acquis pour Drogba. «L’Afi décidera du choix de son candidat juste après l’Assemblée générale ordinaire du 4 juillet prochain. Pour l’heure, aucune tendance pour un candidat», a assuré l’ancien Eléphant. Rien de rassurant pour le double Meilleur Joueur Africain de l’année…

Bictogo souhaite
un tandem
Drogba-Idriss
Salif Bictogo a lancé un appel à l’unisson entre Didier Drogba et Idriss Diallo. Le patron des Magnans d’Adjame a en effet invité le candidat de la Renaissance et celui de Rassembler pour développer de faire une coalition solide afin de dégager les dirigeants actuels de la Fédération. «L’élection de la Fif tombe bien. Je ne me suis jamais prononcé mais aujourd’hui je demande aux deux candidats, Didier Drogba et Yacine Idriss Diallo, de s’unir pour dégager cette équipe dirigeante. Je vais encore plus loin en demandant la démission du 3e candidat qui est Sory Diabaté. Qu’il démissionne de son poste de vice-président», a-t-il lancé à l’endroit des deux concurrents du président de la Ligue professionnelle dans cette course à la présidence de la Fif.
Salif Bictogo a dénoncé avec vigueur la décision de la Fif de priver son club de la montée en Ligue 1. «Chers invités, rassurez-vous, le Stella est en 1ère division. On se prépare déjà pour la saison prochaine», a-t-il promis.
Avec Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here