PARTAGER

Le ministre de l’Intérieur a installé hier la Commission ad hoc chargée de définir les modalités d’application du parrainage dans le Code électoral.

Après le Cadre de concertations sur le processus électoral, Saïdou Nourou Ba va aussi diriger les travaux de la Commission ad hoc sur le parrainage. L’ancien ambassadeur a été installé hier à la direction générale des Elections par le ministre de l’Intérieur avec des objectifs précis. «La réflexion portera, entre autres, sur le sort à réserver aux parrains qui auront violé les règles, au statut et obligations des collectionneurs, au système et méthode de contrôle des listes à la nature des sanctions aux éventuels fraudeurs, aux possibilités de recours offertes aux candidats et à la représentation des candidats au niveau du contrôle», a déclaré Aly Ngouille Ndiaye.
Suite au vote de la loi instituant le parrainage à tous les candidats de tout type d’élection le 19 avril dernier, le projet de loi portant modification du Code électoral devait suivre pour les modalités d’application de cette réforme. «On cherche à améliorer le texte. Si vous (les acteurs politiques) finissez par un document consensuel, il sera remis au gouvernement qui va l’adopter et retirer le premier texte (actuellement sur la table de l’Assemblée nationale). Puisque le texte n’est pas si long, cela ne devrait pas prendre votre temps», ajoute le ministre de l’Intérieur.
Consensus, cette ambition tant recherchée bute pour le moment sur l’absence de l’opposition significative encore une fois absente à la table des concertations. Devant Benoît Sambou, Abdoulaye Makhtar Diop et Pape Birame Touré de la majorité, Aly Ngouille Ndiaye rassure : «Je constate que les représentants de Benno bokk yaakaar sont sur place, peut-être que l’opposition va nous rejoindre plus tard. J’ai avisé le président de l’Assemblée nationale qui, à son tour, a informé le président du groupe parlementaire du Pds (Madické Niang) ainsi que la représentante des députés non-inscrits.»
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here