PARTAGER

Macabre ! Cheikh Diop a été brûlé vif par son fils, Fallou Diop, le lendemain de sa nuit de noce avec sa deuxième épouse. La scène s’est déroulée dans la commune de Notto Gouye Diama, département de Tivaouane, ce dimanche 20 mai 2020, jour de l’Aid el fitr. Selon les premiers éléments de l’enquête, ouverte par la gendarmerie de Notto Gouye Diama, le jeune, âgé de 22 ans, «irrité par l’arrivée de sa belle-mère, la jeune et coquette Ndèye Coumba Diogaye le samedi 23 mai 2020 au domicile conjugal», n’a trouvé mieux le lendemain que d’asperger de l’essence à son père qui était confortablement assis dans son fauteuil avant de mettre le feu.
«Faux», indiquent les proches de la famille qui révèlent que «le jeune n’est pas révolté par le fait que son père ait pris une seconde épouse, mais par la façon dont il maltraitait sa mère, laquelle a fini de fuir le domicile conjugal».
Le jeune, qui avait pris la fuite après les faits, a été arrêté le même jour dans la nuit à Taïba Ndiaye où il se cachait dans une maison, par la Brigade de la gendarmerie de Tivaouane, suite à une dénonciation anonyme.
Son père, quant à lui, brûlé au 3e degré et admis aux urgences du centre hospitalier régional El Hadji Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, a succombé à ses blessures hier matin.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here