PARTAGER

Eiffage et l’Association de la presse sportive sénégalaise (Anps) ont signé hier une convention de partenariat. Ce «link» permet à l’Association des journalistes «de bénéficier d’une enveloppe de 2 millions de nos francs de la part d’Eiffage», explique le président de l’Anps, Abdoulaye Thiam, qui souligne que cette signature de convention de partenariat avec l’entreprise de Gerard Sénac entre dans une volonté de l’Anps «à diversifier ses partenaires» dans le cadre de ses activités.
Trois mois nous séparent de la Can en Egypte pour laquelle le Sénégal est qualifié mais déjà, Abdoulaye Thiam a la tête tournée vers cette compétition continentale. Incitant les autres entreprises à venir se joindre à Eiffage pour appuyer la structure qu’il dirige, M. Thiam dit être en plein dans la préparation de cette Can dont le tirage au sort se fera le 12 avril prochain au Caire.
Une fois qu’on aura une idée de la ville en Egypte où les Lions joueront leurs matchs, le patron de l’Anps promet qu’une mission de prospection s’y rendra pour déblayer le terrain afin d’assurer une bonne couverture de la Can aux médias sénégalais.

Marathon 2019 : Marie José Talou dans les starting-blocks
Plus que quelques jours avant le marathon d’Eiffage. Et à cette occasion, Marie José Talou, la sprinteuse ivoirienne, sera «tête d’affiche» de la 2e édition, prévue le 14 avril prochain sur la Corniche. L’information a été rendue publique hier par une des responsables chargés de l’organisation de ce marathon en marge de la cérémonie de signature d’une convention entre Eiffage et la Sénégalaise de l’Automobile.
Vice-championne du monde sur 100 m et 200 m à Londres 2017, aux championnats d’Afrique d’Asaba, Marie-Josée Ta Lou confirme sa domination sur le continent en réalisant le doublé sur 100 et 200m, et en remportant la médaille d’argent sur le relais 4 x 100 m. Une belle pioche pour les organisateurs de ce marathon qui n’ont voulu ni confirmer ni infirmer la présence de l’ancien athlète marocain spécialiste des courses de fond et de demi-fond, à savoir Hicham El Gerrouj.
Côté sénégalais, les athlètes seront davantage motivés pour remporter la compétition. Et pour cause les deux vainqueurs du marathon et semi-marathon auront chacun droit à un véhicule comme récompense. Cela est rendu possible par une convention de partenariat entre Eiffage et la Sénégalaise de l’Automobile qui a offert deux voitures à Eiffage pour l’accompagner dans le cadre du marathon que cette entreprise organise pour la deuxième fois au Sénégal.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here