PARTAGER

La Caf, la Fifa et l’Union africaine (UA) unissent leurs efforts dans l’éducation, la lutte contre la corruption et la sécurité.

A la suite de la 32e Assemblée ordinaire de l’Union africaine (Ua) à Addis-Abeba, en Ethiopie, la Confédération africaine de football a signé un mémorandum d’accord historique avec la Fédération internationale de football association (Fifa) et l’Union africaine (Ua).
Le mémorandum d’accord, signé par le président de la Caf, Ahmad, le président de la Fifa, Gianni Infantino, et le président de la Commission de l’Ua, Moussa Faki, incitera la Fifa, l’Ua et la Caf à mettre en œuvre des stratégies et des programmes communs axés sur les domaines de l’éducation, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, ainsi que la sécurité et la sûreté lors des matchs de football.
Dans le cadre du nouveau protocole d’accord, la Fifa, la Caf et l’Ua uniront leurs efforts pour soutenir l’éducation au football pour tous les écoliers de tous les pays membres de l’Ua, ce qui comprendra également le développement et la formation des enseignants. Cela comprend la mise en œuvre du nouveau programme de football pour les écoles de la Fifa, qui permettra de distribuer 11 millions de ballons au plus grand nombre d’écoles dans le monde, tout en contribuant au développement des compétences psychosociales des enfants grâce à la promotion des valeurs essentielles du football.
La Fifa a alloué un budget de 100 millions Usd au programme de football pour les écoles au cours du prochain cycle de quatre ans et des projets-pilotes vont bientôt démarrer en Mauritanie, au Botswana et au Rwanda.
Le deuxième pilier de l’accord signé aujourd’hui visera à promouvoir la sécurité lors des matchs de football. La Fifa utilisera sa vaste expertise dans ce domaine et travaillera en coopération avec les acteurs publics et privés concernés. La collaboration portera sur le renforcement des capacités sur les aspects législatifs, l’élaboration de mesures et d’interventions de gestion de la sécurité et de la sécurité dans les stades, ainsi que la participation aux échanges de meilleures pratiques entre les pays de l’Ua.
Enfin, les trois organisations sont convenues de collaborer à la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dans le sport, notamment par le biais d’actions conjointes telles que des ateliers et des campagnes de sensibilisation contre la manipulation de matchs et d’autres formes de faute professionnelle au football. En outre, des actions communes sont envisagées pour promouvoir la bonne gouvernance parmi les associations membres de la Fifa dans la région de l’Ua, avec des principes-clés tels que la démocratie, l’égalité des sexes, l’implication des parties prenantes, la transparence, la responsabilité, la solidarité et des freins et contrepoids.
Cafonline

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here