PARTAGER

Un trio d’arbitres sénégalais, dirigé par Maguette Ndiaye, a arbitré ce mercredi un match du championnat marocain. Un partenariat entre les deux fédérations africaines qui devrait permettre à des arbitres marocains de venir officier au Sénégal.

Un trio d’arbitres sénégalais a officié ce mercredi dans le championnat marocain. Maguette Ndiaye et ses assistants ont dirigé le match mettant aux prises le Mouloudia d’Oujda à la Renaissance sportive de Berkane. Leur présence dans le royaume chérifien est rendue possible par un partenariat signé entre les fédérations des deux pays dont la durée n’est pas déterminée.
Joint par téléphone, le président de la Commission centrale des arbitres (Cca), Franky Guèye, est revenu sur cet échange entre arbitres. «A chaque fois que les Marocains auront besoin d’arbitres sénégalais dans leur championnat, ils feront appel à nous. Le Maroc joue un grand championnat. D’ailleurs depuis quelque temps, c’est le Maroc qui nous élimine en compétitions de clubs. Ça prouve la bonne santé du football marocain», explique le patron des arbitres sénégalais qui s’est réjoui qu’un trio sénégalais soit désigné avec à sa tête Maguette Ndiaye ; un arbitre international qu’on ne présente plus.
Selon Franky Guèye, «ce partenariat traduit les bons rapports entre les fédérations des deux pays». Et sous ce rapport, il informe, dans le respect des échanges, «qu’il y a possibilité que des arbitres marocains viennent officier au Sénégal, si la Fédération sénégalaise de football en formule la demande», a confié M. Guèye qui rappelle «la bonne santé» de l’arbitrage sénégalais dont certains de ses membres avaient eu à officier dans le championnat de Guinée Conakry dans un passé récent.

Malang Diédhiou, premier arbitre sénégalais à officier au Maroc
D’ailleurs, précise le président de la Cca, Maguette Ndiaye et compagnie ne sont pas les premiers sénégalais à diriger un match du championnat marocain dans le cadre de ce partenariat qui existe depuis trois ans. «Malang Diédhiou est le premier arbitre sénégalais à avoir dirigé une rencontre dans le championnat marocain», révèle Franky Guèye qui ajoute «qu’il y avait un temps où les matchs du championnat étaient officiés par des européens».
Cet appel aux arbitres sénégalais témoigne, selon le président Guèye, «de la crédibilité et de la progression de l’arbitrage sénégalais ; ainsi que de la confiance» que la Fédération chérifienne de football a envers celle du Sénégal.
Notons que pour ce match, le Mc Oujda s’est imposé (1-0) face à la Rs Berkane en match retard de la 16e journée de D1, avec un bon arbitrage des officiels sénégalais. La seule fausse note ce sont les incidents notés en fin de match entre les deux supporters des deux camps ayant occasionné des actes de violence.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here