PARTAGER

Après les actes forts posés par le président du Cnoss, Mamadou Diagna Ndiaye, cheville ouvrière de ces Joj 2022, ce samedi c’était au tour de son vice-président, Baidy Agne, d’entrer en jeu.
C’est ainsi que, rapporte un communiqué du Cnoss, «Mon­sieur Baidy Agne, Prési­dent du Conseil national du patronat (Cnp) et Vice-président du Cnoss, et Monsieur Salaheddine Mezouar, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (Cgem), ont signé une Con­vention de coopération et de partenariat, portant sur la mobilisation des deux organisations patronales et de leurs membres pour accompagner la préparation et l’organisation des Jeux Olympi­ques de la Jeunesse Dakar 2022».
Le document ajoute que la «la signature est intervenue le samedi 14 septembre 2019 à Casablanca, en marge des activités de l’Université d’été de la Cgem sur le thème : L’Entre­preneuriat – Axe central de notre modèle de développement, en présence du chef du gouvernement marocain M. Saâdeddine Ei Othmani.»

«Un jalon de plus dans les relations de coopération entre le Maroc et le Sénégal»
Avec cette convention, la source précise «que les deux parties ont convenu d’instituer un cadre privilégié de concertation des secteurs privés sénégalais et marocain pour la promotion et la réussite des Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022 à Dakar et d’inviter leurs entreprises membres à apporter leurs concours technique et financier à l’organisation des Jeux. Elles s’engagent en particulier à contribuer à la promotion du sport comme vecteur de cohésion sociale et d’intégration sur le continent africain».
Au niveau continental, «cet accord ouvre ainsi la voie à l’implication du secteur privé africain pour accompagner le sport et les Joj Dakar 2022 qui sont un défi pour l’Afrique et le Sénégal mobilisés pour le relever. Il constitue un jalon de plus dans les relations de coopération entre le Maroc et le Sénégal que l’on sait déjà assez fécondes», conclu le communiqué.
Rappelons, il y a quelques semaines, le président du Cnoss, Diagna Ndiaye, membre du Cio et Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (Cea), ont paraphé un Mémorandum d’entente visant à établir un cadre général de coopération et à faciliter la collaboration entre les deux institutions dans les domaines d’intérêt commun. La signature de ce mémorandum d’entente a eu lieu sous la présidence effective du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, en marge du 7ème Sommet de la Ticad au Japon.
Le Cnoss et la Cea se sont félicités de la conclusion de cet accord qui intervient dans le contexte de l’organisation par le Sénégal de la 4ème édition des Joj 2022. Cette implication de la Cea constitue un jalon important dans la volonté du Président Macky Sall de faire des Joj Dakar 2022, une belle fête de l’Afrique en terre sénégalaise. Dans la même foulée, le président Diagna Ndiaye avait été désigné pour représenter le Cio au Sommet Ticad 7, au regard des liens étroits entre l’instance olympique et le Japon en perspective des Jeux Olympiques Tokyo 2020 et des Joj Dakar 2022.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here