PARTAGER

Depuis l’attribution des Joj 2022 au Sénégal en octobre 2018, le Comité national olympique et sportif Sénégalais (Cnoss) entreprend des démarches pour rallier le maximum de partenaires à l’organisation de cet évènement olympique historique en terre africaine. Aujourd’hui c’est au tour de la société Pétrodive de signer un partenariat en perspective de «Dakar 2022».

La voie asiatique s’ouvre pour le Comité d’organisation local des Jeux Olympiques de la Jeunesse (Cojo) de 2022 que Dakar va accueillir pour la première fois en Afrique. Après les visites, entre autres, du gotha de l’olympisme français (Jo 2024) et du président du Cio Thomas Bach, c’est au tour de l’Asie de se signaler.
Dans un communiqué, le Cnoss informe que son président, «Mamadou Diagna Ndiaye, président du Comité national olympique et sportif Sénégalais (Cnoss), membre du Comité international olympique (Cio) et Monsieur Moustapha Biteye, Directeur général de Pétrodive, au nom du groupe, ont paraphé un Mémorandum d’entente portant sur un partenariat en perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse Dakar 2022».
Selon la source, «la signature est intervenue le dimanche 15 décembre 2019 à Dubaï, en présence de Monsieur Matar Bâ, ministre des Sports et de Monsieur Ibrahima Wade, Coordonnateur général du Comité d’organisation des Joj Dakar 2022. L’ambassadeur du Sénégal aux Emirats Arabes Unis, Monsieur Ibrahima Sory Sylla, a rehaussé de sa présence la cérémonie».
Avec ce Mémorandum, poursuit le communiqué, «Pétrodive, qui évolue dans le secteur du pétrole et du gaz, ainsi que dans les travaux offshore, s’engage aux côtés du Cnoss pour l’organisation d’évènements sportifs et des activités y relatives, et plus spécifiquement dans le cadre de la préparation et l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse que le Sénégal accueil­lera en 2022. Monsieur Stéphane Trote, président du Groupe Pétro­dive, Société mère de Pétro­dive Sénégal, a tenu à marquer de sa présence l’évènement».

Après Dubaï, direction Beijing !
Notons que durant son séjour à Dubaï, «Monsieur Mamadou Diagna Ndiaye a eu plusieurs entretiens avec des représentants de grands groupes internationaux, qui se sont déjà engagés fortement à être aux côtés du Cnoss pour relever ce défi pour le Sénégal et pour l’Afrique».
Et comme pour confirmer la route asiatique, le communiqué précise : «Après les Emirats Arabes Unis, le président Ndiaye et sa délégation se rendront à Beijing pour finaliser des partenariats avec les autorités et des entreprises chinoises, suite au dernier Sommet Afrique-Chine au cours duquel le président de la République avait envoyé un signal fort en évoquant l’organisation des premiers Jeux Olympiques en terre africaine en 2022.»
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here