PARTAGER

40% ou plus. Ce n’est pas mal comme taux de participation au regard des derniers scrutins qui avoisinaient les 37%. Surtout que les dysfonctionnements graves notés dans le processus électoral en général et dans l’organisation de ce scrutin ne pouvaient autoriser un tel espoir. Mais il faut s’en réjouir, même si certains n’ont pas pu accomplir leur devoir civique.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here