PARTAGER

Le Centre africain d’athlétisme de Dakar (Caad) se fixe comme objectif d’avoir 8 athlètes aux prochains Jeux Olympiques. C’est son directeur, Amadou Dia Bâ, qui en a émis l’idée hier tout en se jouissant que deux de ses pensionnaires aient décroché d’office leur qualification pour «Tokyo en 2020».
Il s’agit de la Gambienne, Gina Basse (100 et 200m), et la Nigérienne, Aminatou Seyni Moumouni (100, 200 et 400m).
Se réjouissant des performances de ses athlètes issus des pays africains comme Madagascar, Gambie et Cameroun, Amadou Dia Bâ s’exprimait en marge d’une évaluation des résultats de sa structure au stade Senghor. «La saison écoulée, notre centre a remporté beaucoup de médailles aux Jeux Africains. Gina Basse a remporté deux médailles, une en bronze et une en argent devant Marie José Ta Lou. Et François Mendy a remporté une médaille en or. Nous avons réalisé de bons résultats avec au bout du compte deux qualifications d’office aux Jeux Olympiques», s’est félicité l’ancien médaillé olympique.
Seul sénégalais pensionnaire du centre, François Mendy espère réaliser les minima pour se qualifier aux Jo. Et ce jeune espoir de 20 ans compte le réaliser aux prochains championnats d’Afrique en Algérie.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here