PARTAGER

Les éditions Lettres de renaissance viennent de publier le premier recueil de poésie de Pape Samba Kane. Intitulé A tire d’Elles, l’ouvrage est sorti simultanément en France et au Sénégal en ce mois de mars dans la collection Paroles Arc-en-ciel des éditions Lettres de renaissance. Son auteur explique qu’il s’agit d’un «hommage appuyé à la sensualité féminine et à l’alchimie de l’amour et du verbe», conformément à ce qui est écrit à la 4e page de couverture et qui note encore qu’il s’agit d’une «poésie qui nous entraîne sur les rives poétiques de la passion amoureuse. Avec une écriture soignée, délicate, sensible et impétueuse, les odes fulgurantes du poète. Cette longue complainte de l’amour, à la fois douce et fougueuse, est une plongée lyrique dans l’énergie poétique que provoque l’absence de la femme aimée».
Sur cette même page de couverture figure un extrait de la préface de la regrettée spécialiste de littérature africaine, Lilyan Kesteloot Fongang, louant les qualités de poète de Pape Samba Kane, journaliste, essayiste et romancier. Auteur de plusieurs écrits journalistiques, portraits politiques et satiriques avant de se consacrer à la fiction avec un premier roman intitulé Sabaru Jinne : Les tam-tam du diable, publié en 2015 aux éditions Feu de brousse. A tire d’Elle est son premier recueil de poésie. Pour la mère de la littérature africaine, une chose était sûre : «Vous êtes un poète», aurait-elle dit à l’auteur. Ce dont ce dernier ne manque évidemment pas de se glorifier.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here