PARTAGER

Le manuel «Meteorology of tropical West africa : The forecaster’s handbook», communément appelé le guide du prévisionniste, élaboré par l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), a été présenté hier au public. Sa publication officielle est prévue le 23 mars prochain.

La planète souffre des effets des changements climatiques. L’hu­manité fait face à ce que l’on appelle aujourd’hui, les «phénomènes extrêmes». Entre mauvaise pluviométrie, des vagues de chaleur ou de froid, selon les endroits et l’érosion côtière, les conséquences de ce phénomène sont palpables. Ce qui fait que les agriculteurs assistent avec impuissance aux mauvaises récoltes. De l’autre côté, la rareté du poisson affecte les pêcheurs. Et les ménages ressentent les contrecoups directement. Alors pour «mieux aider à la protection des personnes» sur tous ces plans, l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim) et ses partenaires ont élaboré un document de stratégie.
Le manuel «Meteorology of tropical West africa : The forecaster’s handbook», communément appelé le guide du prévisionniste, a été présenté, hier au grand public. Le Directeur général de l’Anacim a loué la pertinence de ce livre. Maguèye Marame Ndao a indiqué que «ce manuel ou guide prévisionniste devrait améliorer les prévisions en Afrique de l’Ouest, réduire les impacts des catastrophes liés aux aléas climatiques, améliorer la qualité de vie des populations et promouvoir le développement économique». Le patron de l’Anacim a aussi dévoilé une autre utilité de cet outil. Il dit : «Ce guide traite à la fois des aspects théoriques mais également des aspects opérationnels de la météorologie dans la partie ouest-africaine. Il sera un support inédit pour l’enseignement de la météorologie mais surtout un guide de référence pour les prévisionnistes», soutient-il.
La publication du livre est prévue au 23 mars prochain coïncidant à la date de célébration de la Journée mondiale de la météorologie. La version française du guide, sous la coordination de météo France, se fera cette année, «le plus rapidement possible». Lors de la présentation du livre, les autorités de l’Anacim ont énuméré les difficultés financières rencontrées durant  l’élaboration et la conception du document. Mais aussi un problème de disponibilité des experts. C’est qui a fait que, disent-ils, le manuel a pris une dizaine d’années avant d’être achevé.

msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here