PARTAGER

Au Stade Senghor, les Lions ressemblaient à une bande de gamins, qui exécutaient des travaux forcés. Tellement, le spectacle offert au nombreux public était triste et insipide. Ce repas qu’ils nous servent depuis des mois ne fait saliver aucun supporter à 8 mois de la Can où ils ont promis d’installer leur camp de base jusqu’à la fin de la compétition. Jusque-là, ils ne montrent pas qu’ils ont faim de spectacle. Au final, il faut se faire une idée : Avec Cissé, l’essentiel est ailleurs…. On devrait s’en contenter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here