PARTAGER

La passation de services entre Me Mbaye Guèye et Me Papa Leyti Ndiaye, respectivement bâtonnier sortant et entrant de l’Ordre des avocats, s’est effectuée hier. A l’unanimité, les autorités judiciaires ont loué les qualités des deux hommes.

Me Papa Leyti Ndiaye est désormais le nouveau bâtonnier de l’Ordre des avocats du Sénégal. La passation de charges avec son prédécesseur, Me Mbaye Guèye, a eu lieu hier. «Vous avez une lourde responsabilité. Vous reprenez le flambeau des mains d’un homme qui a su travailler avec intelligence et sans heurt, qui n’a pas été un avocat à la recherche de l’éclat. Il a été un bâtonnier conscient de son devoir d’assurer l’indépendance de ses pairs. Et il l’a réussi avec brio. Sans indépendance, il n’y a pas de barreau. Sans indépendance, il n’y pas d’avocat.» Ces mots du premier président de la Cour d’appel de Dakar, Demba Kandji, qui faisait les éloges du bâtonnier sortant, laissent entrevoir l’étendue de l’héritage que Me Ndiaye devra assumer. Après avoir salué le courage managérial de Me Guèye, M. Kandji dira qu’«aujourd’hui l’Ordre a repris en main la discipline». Après lui, le premier président de la Cour suprême, Mamadou Badio Camara, n’a pas manqué de multiplier des témoignages dithyrambiques en direction du désormais ancien bâtonnier. «Le bâtonnier Mbaye Guèye est un homme bien, honnête. C’est un homme de bonne foi, respectueux de son métier, du barreau, des magistrats, quels que soient leur ancienneté et leur grade, de tous les acteurs de la justice. C’est un grand monsieur qui termine son mandat. Il a renforcé le prestige du barreau tant au plan national qu’international», a-t-il témoigné.
Pour le ministre de la Justice, Me Malick Sall, Me Mbaye Guèye a de façon inéluctable porter le flambeau du barreau à un niveau élevé. De son avis, les deux hommes ont tous épousé la justice. Et selon également le président du Conseil constitutionnel, Pape Oumar Sakho, «ils ont des traits communs. Ce sont des avocats d’une rare courtoisie, des hommes dignes, des hommes de conviction, des avocats pondérés et qui maîtrisent parfaitement leur art». Tour à tour, les différents orateurs se disent convaincus que Me Papa Leyti Ndiaye fera un excellent mandat au vu de ses qualités.
Pour sa part, Me Mbaye Guèye a déclaré que leur collaboration avec les magistrats a été «franche et loyale». Quant à son successeur, il a assuré qu’il «s’emploiera dans son action, dans les 3 années à venir, à mériter tous les jours la confiance des confrères». Par ailleurs, il a reconnu qu’au vu de ce qu’a fait son prédécesseur, il aura du pain sur la planche. Toutefois, il peut compter sur le soutien du barreau, mais surtout sur l’Association des jeunes avocats sénégalais. En effet, au nom de Me Adama Fall, président de ladite Association, la secrétaire générale Me Awa Ba a assuré le bâtonnier entrant de leur soutien «sans faille et indéfectible». Elle a aussi encouragé Me Papa Leyti Ndiaye pour le pousser à relever les nombreux défis auxquels il sera confronté. Il faut rappeler que l’évènement s’est déroulé dans une bonne ambiance. Parmi les autorités judiciaires, il y avait aussi le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye et le procureur général près la Cour d’appel, Lansana Diabé Siby. Il y avait aussi des bâtonniers de la conférence des barreaux de l’Uemoa et de l’Ohada.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here