PARTAGER

Ça y est ! C’est fait, le président sortant de l’Union des magistrats sénégalais (Ums) a officiellement cédé, hier, sa place à son successeur. La cérémonie de passation de service entre Magatte Diop et Souleymane Téliko a eu pour cadre le siège de l’Ums, sis au Palais de justice Lat-Dior de Dakar.
Interpellé à sa sortie par la presse, le nouveau président, par ailleurs président de la Chambre criminelle à la Cour d’appel de Thiès, ne s’est pas prononcé. Souleymane Téliko a été élu samedi 19 août dernier à Saly, lors de l’Assemblée générale tenue en présence du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Sidiki Kaba. Elu pour un mandat de 2 ans, le juge Téliko avait décliné ses ambitions après son élection. Il disait : «Je reste persuadé que si le bureau adopte une démarche proactive et participative, il n’y a pas de raisons que nous ne connaissons pas des avancées significatives dans les défis importants qui nous attendent et qui ont pour noms : renforcement de l’indépendance de la justice, installation de la transparence dans la carrière des magistrats, et de manière générale, amélioration des conditions de travail des magistrats. Nous ferons de notre mieux pour que dans deux ans nous puissions venir ici vous rendre compte de notre bilan.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here