PARTAGER

Le directeur de la Sécurité publique, Abdoul Wahabou Sall, a procédé hier à l’installation du Commissaire urbain de Diourbel. Alassane Niane remplace Ousmane Diédhiou qui rejoint Tambacounda, jusqu’ici géré par son successeur dans le Baol.

Passage de témoin à la tête de la police de Diourbel. Le directeur de la Sécurité publique a procédé hier à l’installation de Alassane Niane à la tête du Commissariat urbain de Diourbel, en remplace de Ousmane Diédhiou. Il s’agit d’un échange de clés, car ce dernier rejoint Tamba où était en poste son successeur à Diourbel. Abdoul Wahabou Sall, qui a évidemment salué le travail abattu par le sortant, a exhorté les policiers à respecter certaines règles éthiques qui dictent leur profession. «Je voudrais vous exhorter à poursuivre en ce sens et à continuer d’accompagner toutes les structures de l’Etat et même toutes les structures privées dans le cadre de la lutte contre ce fléau mondial.» Revenant sur les raisons du départ de M. Diédhiou, Abdoul Wahabou Sall lui a tracé sa feuille de route vers son nouveau poste d’affectation : «Tambacounda constitue une région où les enjeux sont énormes. C’est d’ailleurs une zone de transit, mais également une zone frontalière où le passage des personnes et des biens est très important par rapport au contexte de la Cedeao. Je n’ai aucun doute que vous allez relever les défis qui vous attendent à Tambacounda, notamment dans le cadre de la lutte contre cette pandémie qui aujourd’hui constitue la priorité.»
Aujourd’hui, Alassane Niane rejoint une zone stratégique, mais hautement sensible. En revanche, le directeur de la Sécurité publique espère capitaliser sur les «performances» du nouveau patron de la police de Diourbel. Il dit : «Le Commissaire divisionnaire Alassane Niane a fait 11 mois à Tambacounda, mais il a engrangé des résultats extrêmement positifs. Je pense que l’expérience que vous avez acquise là-bas va vous permettre de consolider les efforts qui ont été consentis par le Commissaire divisionnaire Diédhiou. Je voudrais vous encourager à poursuivre dans le sens que vous avez entamé et qui nous a valu beaucoup de satisfaction.» En écho, le commissaire Alassane Niane affiche son engagement et son ambition de consolider les acquis de son prédécesseur : «Je ferai tout mon possible, je serai ouvert, je resterai à votre écoute pour qu’on puisse réaliser ensemble les missions qui nous sont communes. Les défis sont grands, surtout à l’heure actuelle. Mais quelles que soient leur grandeur et leur importance, si on a un personnel engagé, dévoué, loyal et discipliné, on pourra tous les surmonter.» Il renchérit : «Je voudrais vous tenir témoin de ma profonde satisfaction de l’acte de nomination qui m’a amené au niveau de la région de Diourbel. Le commissaire Diédhiou quitte Diourbel pour rejoindre un commissariat qui est d’une importance aussi grande que celui du Baol. Et s’il est arrivé à ce niveau, c’est qu’il a pu compter sur un personnel de qualité.» Ousmane Diédhiou est reconnaissant de ses collaborateurs : «Ce n’était pas évidemment de réussir la mission, car quand je prenais les rênes du Com­missariat urbain de Diourbel, beaucoup de policiers ont quitté le navire alors qu’on était en pleine action. Vous qui avez résisté, vous qui avez pris l’engagement de travailler avec nous, nous avons pu relever beaucoup de défis ensemble et je vous exhorte à continuer ainsi, à travailler la main dans la main pour une police unie et performante parce que c’est seulement ensemble que nous pourrons relever les défis qui nous sont assignés. Sinon nous allons direct vers l’échec.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here