PARTAGER

Le Président veut revenir à la sobriété. «La cérémonie de passation de services, qui se déroule dans les bureaux de l’autorité sortante, reste un moment crucial où la permanence de l’Etat et la continuité du service public prennent tout leur sens. A cet égard, la solennité et la sobriété sont requises pour marquer le respect que tout citoyen ou agent public doit vouer à l’Etat», note dans un communiqué la Présidence. Elle insiste sur cet aspect : «Les manifestations festives, même si elles peuvent être considérées comme de délicates marques d’attention, ne doivent pas faire oublier la neutralité de l’Etat encore moins la dimension sacerdotale et l’éminente dignité, attachées aux charges publiques.» Au final, le président de la République «attache du prix au respect par tous de la sobriété et de la solennité qui siéent à l’occasion des cérémonies de passation de services en s’abstenant de tout comportement pouvant porter atteinte à l’image de l’Etat».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here