PARTAGER

La réunion de pré-investiture de la fédération départementale du parti démocratique de Lin­guère, tenue ce week-end, au centre Allé Badara Sy, n’a pas connu d’issue heureuse. Elle a même failli virer à une scène de violence entre militants.
Le choix des candidats devant constituer la liste de présélectionnés en vue des investitures sur les listes nationale et départementale est la principale pomme de discorde des Libé­raux.
Tout serait parti des militants venus de Dahra et qui sont membres des camps de Demba Fall et Abdou Thiam, deux leaders qui ne s’entendaient pas sur le choix des 5 candidats autorisés pour chaque commune.
Le coordonnateur départemental du Pds, Habib Sy, à peine sorti de la salle pour laisser le soin aux militants de faire démocratiquement leur choix, a été surpris de constater que ces derniers voulaient en venir aux mains et échangeaient des propos aigres-doux.
C’est ainsi que l’ex-ministre d’Etat sous le régime de Wade a été contraint de lever la séance. Habib Sy a pour sa part, déclaré qu’il n’était pas intéressé par un poste de député.
L’émissaire Pape Diagne, im­puissant à faire revenir les Libé­raux à la raison, a finalement invité les 19 communes que compte le département, à présenter chacune 5 délégués qui se retrouveront à Dakar, afin que la direction politique nationale puisse arbitrer et trouver une issue heureuse à la question.
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here