PARTAGER

La fronde contre le nouveau secrétariat national du Pds laisse de marbre Me Wade. Alors que certains espéraient lui mettre la pression en rejetant leur poste, il a plutôt pris acte de la décision de Me El Hadj Amadou Sall, Babacar Gaye, Cheikh Tidiane Seck et autres de rester de simples militants.

Abdoulaye Wade ne compte pas reculer, malgré les nombreuses contestations qui ont suivi son dernier remaniement. Du moins, pour le moment. Dans un communiqué signé, pour sa première, par le nouveau porte-parole du Parti démocratique sénégalais, Tafsir Thioye, Me Wade «donne acte» de la volonté de «certains responsables» de rejeter les positions auxquelles il les a nommés, «sans figurer dans aucune structure dirigeante du parti». Parmi les frustrés, il y a Me El Hadj Amadou Sall qui a décliné son poste de porte-parole du secrétaire général national. «Pour des raisons personnelles, je vous remercie de pourvoir à mon remplacement du poste où vous m’avez «nommé». Restant naturellement membre du parti auquel j’ai adhéré en 1974, je vous prie de croire, frère secrétaire général national, à l’assurance de mes sentiments militants», avait écrit Me Sall. Babacar Gaye non plus ne se voit pas dans ses nouvelles fonctions. «A l’attente de plus amples informations sur les motivations d’un tel chamboulement, je vous saurais gré de bien vouloir me libérer des charges de «secrétaire national, président du Comité national permanent d’organisation» que me confère votre dernière décision. Au demeurant, je reste membre du Parti démocratique sénégalais et garde mes fonctions de secrétaire général de la fédération de Kaffrine que m’ont confiées les militants du département éponyme», avait-il indiqué à Me Wade. Tout comme Cheikh Tidiane Seck, chargé des cadres libéraux, qui s’attendait à «une profonde réforme structurelle du parti réclamée par tous et à un choix judicieux des hommes qui doivent conduire aux destinées du nouveau Pds». Mais il constate finalement que ce nouveau secrétariat national du Pds est «truffé de personnes ayant soutenu, à coups de millions, la candidature du Président Macky Sall à la dernière élection présidentielle contre l’avis du parti».

Satisfait, Wade incite ses militants à la cohésion et à
l’ouverture
Qu’importe, le Pape du Sopi se trouve, lui, conforté par les militants du Pds qui ont accueilli «avec un esprit militant la mise en place du nouveau secrétariat national». Le communiqué explique d’ailleurs qu’il a reçu «de très nombreuses correspondances de remerciement venant de plusieurs d’entre eux, basés au Sénégal et à l’étranger» qui ont «magnifié l’entrée massive au secrétariat national des jeunes, des femmes et des militants de base» et la «volonté (de leur leader) de redynamiser le parti et de le rapprocher davantage des populations en vue d’une reconquête démocratique du pouvoir». C’est pourquoi, poursuit le porte-parole, Me Wade leur exprime «ses sentiments de satisfaction tout en les incitant au travail dans la cohésion, la solidarité et l’ouverture», mais aussi à «resserrer les rangs et à être vigilants».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here