PARTAGER

Cheikh Béthio Thioune risque la perpétuité comme ses co-accusés et un Mandat d’Arrêt International, en sigle cela donne Mai. C’est aussi un premier mets que le procureur a servi au guide des thiantacounes en attendant le verdict de la Chambre criminelle. Mais bon, comme on est au Sénégal, sans insulter l’indépendance des juges, les mandats n’ont presque jamais – ou sont rarement – suivis d’arrêt. Que personne ne pense au cas le plus récent, celui de Luc Nicolaï ! Pour l’homme jugé par contumace, espérons que ce ne sera pas encore peine perdue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here