PARTAGER

Les Parcelles Assainies, Ben Taly, Niary Taly et Grand Yoff devront garder leur mal en patience jusqu’à la mi-juillet pour avoir de l’eau courante. C’est l’annonce faite ce 10 juin 2018 par le ministre de l’Hydraulique. Invité de l’émission Grand jury, Mansour Faye a déclaré que la pénurie d’eau constatée dans certains quartiers de Dakar est due à des travaux réalisé à l’usine de Ker Momar Sarr.

«Il y a des travaux réalisés à Keur Momar Sarr. Cela fait suite à la casse de 2013. 6 des 7 actions prévues à cet effet ont été réalisées. Ces travaux ont occasionnés une incidence technique. On a constaté des fuites au niveau des raccordements et on ne peut pas prendre le risque de faire fonctionner les 4 pommes de Ker Momar Sar. On est à 3 pommes pour 15 mille m3/jour  de déficit. D’ici la semaine qui suit après la korité nous allons corriger cela pour mettre en fonctionnement la 4ème pompe» a déclaré Mansour Faye.

D’après le ministre de l’Hydraulique, il était déjà connu que la région de Dakar avait un déficit de 54 mille m3/jour qu’il fallait combler. A cet effet, rappelle-t-il, «une étude avait révélé un déficit d’environ 54 mille m3/jour. C’est pourquoi on avait décidé de réaliser des forages Bayar et de Thiédam pour couvrir un besoin de 60 mille m3/jour. Ces travaux sont actuellement en cours. Mais comme on ne peut pas faire de commande de machine sans que les travaux ne soient terminés, c’est la raison pour laquelle on a pris 3 à 4 semaines de retard. D’ici mi-juillet tous ces forages seront en service et produiront 45 mille m3 dans un premier temps et 60 mille dans la 2ème phase». La situation sera normale qu’à la mi-juillet, d’après Mansour Faye.

A la question de savoir pourquoi priver d’eau les citoyens en cette période de ramadan, Mansour Faye estime qu’il «Il fallait réagir maintenant ou attendre et ne pas être à l’abri d’une casse incontrôlée. L’intervention technique peut avoir quelques aléas (…) ça sera réglé quand tous les forages en cours de réalisation vont livrer leur production d’ici la mi-juillet».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here