PARTAGER

Interrogé hier, sur l’arrêt définitif de la récurrence des pénuries d’eau à Dakar, le ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement a avoué ne pas être en mesure de donner une date exacte, mais il a tenu à rassurer les usagers, avec la construction de l’usine de traitement d’eau de Kms.3 et la mise en place d’un dispositif de transition d’ici 20121. «D’ici mi 2017, non seulement les travaux de Kms.3 vont démarrer, mais aussi ils pourront être finalisés en 2021. Mais avant cela, l’Etat promet de gérer la période transitoire avec l’implantation de plusieurs forages dont celui d’Ouest Foire qui sera prêt d’ici 15 jours. Et on ne va plus parler de pénurie d’eau à Ouest Foire. Il y aura des extensions et renforcement de réseau qui vont diminuer d’ici 2021 les problèmes d’eau. Aussi, toujours dans le cadre de l’accès à l’eau potable, le projet de dessalement de l’eau de mer au niveau de Mamelles qui a été financé à hauteur de 135 milliards de francs Cfa pour renforcer la production en eau à Dakar et constituer une alternative sur l’alimentation de Dakar en eau. Et nous allons prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu’on ait moins de difficultés et de pannes à Keur Momar Sarr. Si une panne intervient, il y a le dispositif transitoire qui nous permette de gérer ce défaut de production», a promis Mansour Faye, en marge de la cérémonie de signature de la convention entre le ministère de l’Economie, des finances et du plan et la Banque africaine de développement (Bad).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here