PARTAGER

Pep Guardiola, à l’image de son ancien joueur Xavi, s’est dit consterné après les scènes de violences qui ont marqué dimanche le vote d’indépendance de la Catalogne. «Beaucoup de personnes ont été blessées, alors qu’elles se déplaçaient seulement dans les écoles pour voter. Les images ne sont pas trompeuses. Il y a des gens qui viennent pour voter et ils sont violemment attaqués.» Au même moment, le président du Fc Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a décidé de faire disputer le match contre Las Palmas (victoire 3 à 0 du Barça), à huis clos. Pour le manager des Citizens, il fallait reporter la rencontre : «le match n’aurait jamais dû se jouer, en aucun cas», confiait-il au micro de la Radio Catalane RAC1. Les responsables catalans ont déclaré que 840 personnes avaient été blessées en se rendant aux urnes.
Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here