PARTAGER

Auteur de deux arrêts lors de la séance de tirs au but face au Ghana, en finale, le gardien de but de l’Equipe nationale locale, Pape Seydou Ndiaye, aura été l’un des héros du sacre de ce dimanche, lors de la deuxième édition du tournoi de l’Ufoa. Actuellement sans club, l’ancien portier du Jaraaf et de Génération Foot s’offre ainsi une grosse opportunité de se relancer.

Le gardien de but et capitaine de l’Equipe nationale locale, Pape Seydou Ndiaye, aura été l’un des héros du sacre lors de la seconde édition du tournoi de l’Ufoa, face au Ghana (0,0, tab 3-1), ce dimanche au stade Lat Dior de Thiès. Auteur de deux arrêts lors de l’épreuve fatidique des tirs au but, l’international sénégalais a pris ses responsabilités en assumant son statut de cadre de la Tanière.
S’il n’a rien pu faire sur l’égalisation des Ghanéens, seulement quelques secondes après l’ouverture du score, dans les prolongations, il a été héroïque en stoppant le penalty du premier tireur de l’Equipe ghanéenne. Redon­nant ainsi confiance à ses partenaires. Disposant d’un fort mental, il a su transmette la voie à suivre à ses coéquipiers pour offrir au «Sénégal du foot», ce sacre sous-régional tant attendu. En même temps, mettre fin à une malédiction des finales perdues ces derniers temps au niveau de certaines disciplines comme le basket, le handball…
Avec seulement deux buts encaissés durant le tournoi (contre la Guinée-Bissau (3-1) et le Ghana (1-1)), le portier sénégalais a su garder ses cages inviolées face au Bénin (1-0) et au Mali (2-0). Une belle performance pour celui qui n’a toujours pas trouvé de club et qui a traversé une mauvaise passe avec l’Equipe nationale A.
Au-delà de l’épreuve fatidique des tirs au but, Pape Seydou a réalisé de belles parades face au Ghana. A l’image de cette tête à bout portant de Mumuni Shafiu à la 83e minute où le capitaine des Lions locaux a étalé toute sa classe pour la repousser sur sa ligne.
Une performance qui pousse certains à s’interroger sur son éventuel retour en Equipe nationale A. Même si, pour l’instant, la rude concurrence à ce poste plombe ses chances d’être sur les tablettes du sélectionneur Aliou Cissé.
«Banni» de la sélection A depuis une longue période, l’ancien portier du Jaraaf a su garder son mal en patience pour rester en forme. Sa mauvaise prestation contre le Burklina Faso (2-2), en éliminatoires du Mondial 2018, à Ouagadougou, alors qu’il venait de remplacer Khadim Ndiaye, lui avait coûté sa place.
Sans club depuis son départ de Génération Foot, l’international sénégalais serait la cible de plusieurs clubs de Ligue 1. Selon certaines indiscrétions, des négociations auraient été entreprises par l’équipe de Tengueth Fc, mais aussi avec son ancien club, le Jaraaf. Cependant, l’intéressé n’aurait pas encore pris de décision concernant son avenir. Ce qui ne devrait pas trop tarder avec les performances réalisées lors du tournoi de l’Ufoa.
En attendant de savourer le sacre ou encore de songer à la suite de sa carrière, le capitaine des Lions locaux sera une fois encore très attendu lors du match retour du Chan, à Conakry dimanche prochain. Il reste à parfaire le boulot en permettant à la sélection locale de décrocher le ticket pour le Chan où elle n’a plus participé depuis trois éditions.
Victorieux à l’aller sur la plus petite des marques, les Lions locaux vont vers un match difficile. Mais quand est champion de l’Ufoa…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here