PARTAGER

Par Woury DIALLO

Le dernier match des éliminatoires du Mondial 2018, remporté face à l’Afrique du Sud mardi au stade Léopold Sédar Senghor, aura été un moment assez particulier pour une bonne partie des joueurs alignés par le sélectionneur national, Aliou Cissé. Car au-delà de l’enjeu de terminer en beauté avec une victoire à domicile, c’était le premier match au stade mythique stade «Sen­ghor » pour ces derniers. C’est le cas de l’attaquant Mbaye Niang dont c’était la troisième sortie officielle avec les Lions. Malgré l’enjeu et l’émotion, le binational est resté constant, à l’image de ses deux premiers matchs contre le Cap Vert à Praia et l’Afrique du Sud à Polokwane, en rendant une copie propre. S’il n’a pas marqué, Mbaye Niang a été excellent sur le franc droit de l’attaque sénégalaise. Comme un gamin, il rayonnait de joie de voir autant de monde dans les gradins pour communier avec eux, ce dernier rendez-vous historique du football sénégalais. «Le public a été exceptionnel. Aujourd’hui, on a senti le soutien. Pour moi, c’était la première fois, mais je me suis senti comme si ça faisait mon deuxième, troisième matchs. Ça m’a fait beaucoup plaisir et je les remercie pour l’accueil. Ce pays mérite cette qualification», dira l’attaquant de Torino, en Italie, conscient qu’il a enfin une chance de disputer une phase finale de Coupe du monde.

Des points pour Opa Guette et Alfred Gomis
Etincellent pour son second match avec la sélection, le défenseur des Girondins de Bordeaux, Youssouf Sabaly, découvrait lui aussi le public de Senghor. S’il a été fautif sur le penalty manqué des sud-africains, il a répondu présent une fois de plus, en bouclant parfaitement le couloir gauche. «Il y avait une grande ambiance. J’ai bien aimé. En plus, on remporte ce match ce soir, ça fait plaisir. On m’avait prévenu qu’il y avait une grande ambiance au Sénégal. Je ne regrette pas d’avoir choisi le Sénégal», confie le binational.
Celui qui aura fait sensation pendant ce match, n’est autre que le gardien de but, Alfred Gomis. Titularisé à la place de Khadim Ndiaye, il a réalisé un excellent match. En plus de sorties aériennes rassurantes, il a su suppléer sa défense à chaque fois que ce fût nécessaire. Il a stoppé plusieurs tentatives des Bafana Bafana. Par contre, le jeune gardien qui évolue en Italie, n’a rien pu faire sur le but égalisateur des Sud-Africains, avec une frappe croisée au ras du poteau. «Je suis très content de faire partie de cette équipe qui a qualifié le Sénégal au prochain mondial. Mais surtout, le simple fait de disputer ce match, mon premier avec la sélection nationale à Dakar devant tout ce public en communion, reste inoubliable. Je n’oublierai jamais ce premier match à Dakar avec un peuple présent, un public qui est resté collé à son équipe. Une communion générale», dit-il.
La grosse satisfaction de la soirée aura été Opa Guette. Le jeune pensionnaire du Fc Metz est un régal, dans sa position de milieu excentré. Plaisant balle au pied, il a gratifié le public de belles prouesses techniques. Com­binant souvent avec Mbaye Niang, il s’est offert un premier but avec les Lions dont il se souviendra encore longtemps. Un lob ingénieux pour ouvrir le score et libérer tout un Peuple. Avant d’être imité dans les arrêts de jeu par Kara Mbodji. Un joueur sur qui Aliou Cissé pourra compter lors des prochaines échéances. Une bande de co­pains avec beaucoup d’audace et qui est en train d’écrire une page de leur propre histoire ; à l’image de celle de 2002, quart de finaliste à la Coupe du monde et finaliste à la Can de la même année.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here