PARTAGER

Aliou Cissé est revenu en conférence de presse sur les performances de Sadio Mané en Equipe nationale qui font débat. Selon le sélectionneur national, le joueur de Liverpool a besoin du soutien de tout le monde. «Il y a beaucoup de comparaison entre Liverpool et l’Equipe nationale pour la façon de jouer de Sadio Mané. J’ai envie de dire que nous comparons toutes les performances de nos joueurs. Pas seulement celle de Sadio Mané. Aujourd’hui, Sadio Mané fait partie des grands joueurs de notre Equipe nationale, du continent africain et même du monde. Son talent n’est plus à démontrer. L’Equipe nationale est différente, ce n’est pas seulement Sadio Mané qui est dans cette situation, d’autres grands joueurs dans le passé ont eu le même problème», soutient le sélectionneur national. Qui ajoute : «Depuis que je suis là en 2015, je suis avec Sadio Mané. Dans les matchs décisifs, il répond présent. Soit il marque un but, soit il délivre une passe décisive. C’est vrai, l’attente est énorme, mais Sadio Mané n’y arrivera pas seul. Il a besoin du soutien de tout le monde, de son public, des journalistes. Aujourd’hui, on a un groupe de qualité. C’est pourquoi ce groupe a besoin d’être appuyé. Ce sont des joueurs qui ont besoin de beaucoup de confiance, d’être supportés, d’être poussés. Vous voyez à Madagascar, les conditions dans lesquelles on s’est entraîné avec une mauvaise pelouse. Les joueurs sont restés concentrés et professionnels. Je pense que ce sont ces attitudes qu’on doit avoir en Equipe nationale. Ce sont de vrais patriotes, je suis fier de leur comportement.»
Par rapport à l’adversaire, le coach des Lions avertit : «En tant que mondialiste, on a un statut qu’il faut assumer. Aucun match ne sera facile. Même si le Soudan a perdu ses deux matchs, déjà ici à Dakar ce sera un match difficile. Un peu partout, ce sera un peu difficile. Nous avons de la qualité et le talent nécessaire pour gagner nos deux matchs.»
Enfin, concernant la fragilité défensive de l’équipe, Aliou Cissé s’explique : «Ce n’est pas un problème de qualité. C’est un problème de tout un système défensif. Dans le football moderne, il faut savoir défendre ensemble. Ce n’est pas normal de mener à deux reprises et de se faire rejoindre. Il faut arrêter de donner le bâton avec lequel on se fait battre. C’est ce qui nous est arrivé contre le Japon à la Coupe du monde. Il faut qu’on soit beaucoup plus concentré au moment où l’adversaire est dans son temps fort.»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here