PARTAGER

Pour leur premier match en Ligue des champions, les gardiens sénégalais Alfred Gomis et Edouard Mendy ont permis respectivement à Rennes (1-1) et Chelsea (0-0) d’arracher le point du nul, pour le compte de la première journée de phase de groupes.

Forfait lors des deux derniers matchs et convoqué pour la première fois dans le groupe rennais, le gardien de but Alfred Gomis, arrivé de Dijon fin septembre, était dans les buts pour son premier match avec son nouveau club, mais surtout son premier match en Ligue des champions. A l’image des Rennais, auteurs d’un match disputé et intense, mais sans réussir à vaincre son adversaire supposé le plus faible du groupe. Au bout d’un quart d’heure de jeu, le Stade Rennais affichait 70% de possession du ballon.
En revanche, la formation russe, dominée, s’est néanmoins procurée la plus belle occasion de la première période, lorsque Da Silva a dégagé devant sa ligne de but le ballon repris par Berg, en déséquilibre (32e). Elle a aussi failli marquer par son défenseur central Kaio quand celui-ci, démarqué sur coup-franc, a reprise de la tête sans pouvoir cadrer (45e). A la reprise, la domination rennaise s’est perpétuée et s’est vite traduite par l’ouverture du score de Guirassy, sur penalty (1-0, 55e), suite à une faute de Sorokin sur Terrier. Mais ce but n’a offert qu’une éphémère avance aux hommes de Julien Stéphan, très vite rejoints par leurs adversaires, suite à une magnifique frappe du gauche de Ramirez (1-1, 59e).
Dans la foulée, le match s’est débridé, proposant pas mal d’allers-retours d’un but à l’autre. Si un tir cadré de Doku (68e) a fait frémir un Roazhon Park bruyant et si Tait a obligé Safonov à s’employer (71e), Gomis a dû sortir un ballon de… Aguerd (75e). Moins porté par Camavinga après la pause et confronté à l’usure du vaillant Guirassy en pointe, Rennes n’a pas pu faire mieux que ce nul, malgré un fantastique rush final et trois grosses occasions pour Tait (87e), Hunou (89e) et Guirassy (90e +6).

Un clean sheet pour Mendy
Du côté de Chelsea, c’était également la première de Edouard Mendy qui a réalisé un clean sheet. Auteur d’une belle prestation, la dernière recrue estivale des Blues a permis à son équipe de conserver le point du nul (0-0) dans ce duel de favoris du groupe E face au Fc Séville. Adeptes du tiki-taka, les Espagnols ont gardé la possession de balle avec une moyenne de 56% durant les deux mi-temps, mais les meilleures occases étaient du côté des Blues qui se sont offert 4 tirs cadrés. Toujours présent dans les grands rendez-vous, le portier marocain des Andalous, Yassine Bounou, s’est montré ferme et n’a pas succombé aux assauts de Havertz, Pulisic ou encore Timo Werner.
Un résultat qui n’aura pas eu une incidence majeure sur le classement avec le nul entre Rennes et Krasnodar.
(avec lequipe.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here